Un bâtiment sain, performant
et respectueux de l'environnement
c'est possible même dans une maison ancienne

Vous pouvez diviser par 2 votre consommation énergétique même dans l'ancien

Panneau solaire pour eau chaude sanitaire

Pour un devis

1 seul interlocuteur
Pourquoi un chauffe eau solaire

Non polluante, économique, facilement disponible, renouvelable, aisément transformable, telle est l'énergie solaire, mais les vraies économies commencent avec un dimensionnement optimal de l'installation solaire. Le projet doit tenir compte de l'ensoleillement de votre région et de vos besoins. Le nombre d'utilisateurs influe sur la superficie du
 capteur et le volume du ballon. Le choix de votre système solaire dépend de votre installation actuelle  

Définition technique de votre chauffe eau solaire
Installation par nos soins
Mise en route par nos soins
Contrat d'entretien annuel 

Pour savoir comment fonctionne un chauffe eau solaire

prenez votre douche
gratuitement 
grâce au soleil 

Diagnostic thermique
suivant vos priorités
Pour en savoir plus
dossiers de prêts et aides 09 72 14 45 06
contact@abcd-ecologique.fr
réalisation des travaux

Aménagement du Bâtiment pour un Confort Durable et Écologique

   mise à jour le
   le 5 avril 2010

  mention légale

ABCD Écologique sarl

site réalisé par   
Françoise   
NOUVEL   

 
Capter l'énergie solaire Le capteur solaire  est composé de :
• une plaque et des tubes métalliques noirs. Ils constituent l'absorbeur. C'est le cœur du "système solaire", qui reçoit le rayonnement solaire et s'échauffe ;
• un coffre rigide et thermiquement isolé entourant l'absorbeur. Sa partie supérieure, vitrée, laisse pénétrer le soleil et retient la chaleur comme une petite serre.
L'ensemble est en général placé sur un toit
Transporter la chaleur C'est le rôle du circuit primaire .
Étanche et calorifugé, il contient de l'eau additionnée d'antigel. Ce liquide s'échauffe en passant dans les tubes du capteur, et se dirige vers un ballon de stockage.
Restituer la chaleur Là, grâce à un échangeur thermique (serpentin), il cède ses calories solaires à l'eau sanitaire .
Le liquide primaire, refroidi, repart vers le capteur , où il est chauffé à nouveau tant que l'ensoleillement reste efficace
Stocker l'eau chaude Le ballon solaire est une cuve métallique bien isolée. Il constitue la réserve d'eau sanitaire. L'eau chaude soutirée est remplacée immédiatement par la même quantité d'eau froide du réseau , réchauffée à son tour par le liquide du circuit primaire
Faire circuler le liquide caloporteur La circulation du liquide peut être naturelle ou forcée :
• dans le premier cas, le liquide caloporteur circule grâce à sa différence de densité avec l'eau du ballon. Tant qu'il est plus chaud, donc moins dense qu'elle, il s'élève naturellement par thermorégulatrice. Le ballon doit être placé plus haut que les capteurs. Sur ce principe sont conçus les chauffe-eau solaires "en thermosiphon";
• dans le second cas, une petite pompe électrique, le circulateur, met en mouvement le liquide caloporteur quand il est plus chaud que l'eau sanitaire du ballon. Son fonctionnement est commandé par un dispositif de régulation jouant sur les différences de températures : si la sonde du ballon est plus chaude que celle du capteur, la régulation coupe le circulateur. Sinon, le circulateur est remis en route et le liquide primaire réchauffe l'eau sanitaire du ballon
Pallier l'insuffisance d'ensoleillement Partout en métropole, on doit faire face à des périodes défavorables (hiver, demi-saison, longue période de mauvais temps). L'énergie solaire ne peut alors assurer la totalité de la production d'eau chaude. Aussi, le ballon est équipé d'un dispositif d'appoint qui prend le relais en cas de besoin, et reconstitue le stock d'eau chaude. Il peut s'agir :
• d'une résistance (appoint électrique), souvent placée à mi-hauteur du ballon solaire ;
• d'un échangeur (appoint hydraulique) raccordé à une chaudière (gaz, fioul, bois) située en aval du ballon.
Un second ballon pourvu d'un réchauffeur électrique peut également servir d'appoint.

 

De quelles aides puis-je bénéficier ?

Le secteur du bâtiment qui consomme plus de la moitié de l’énergie en France et participe à 23 % des émissions de gaz à effet de serre, doit réduire par 4 ses émissions d’ici 2050. La rénovation du parc immobilier ancien est une des solutions pour y parvenir. C’est pourquoi, les pouvoirs publics ont décidé de soutenir de manière plus importante les particuliers dans leurs travaux de rénovation.

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt sur le diagnostic de performance énergétique, les travaux d’isolation, l’amélioration de votre système de chauffage, la production d’électricité renouvelable.

Vous pouvez également disposer d’un éco-prêt à taux zéro sur des bouquets de travaux pour améliorer la performance énergétique de votre habitat.

Certains travaux ouvrent droit à une TVA à taux réduit à 5,5 % (le taux normal est de 19,6 %).

Pensez également à contacter l’Anah (Agence nationale de l’Habitat) qui attribue des subventions pour améliorer le confort dans l’habitat privé.

Des collectivités territoriales peuvent soutenir un certain nombre de travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Cette liste présente les principales aides mais n'est pas exhaustive. Pour connaître toutes les mesures, consultez la rubrique "Financer mon projet".

Pour en savoir plus :

Quelles sont les obligations réglementaires pour la rénovation des bâtiments existants ? >

Depuis le 1er novembre 2007, il existe une réglementation pour les logements existants dès qu'ils font l'objet d'amélioration. Elle fixe les exigences minimales sur les produits ou équipements mis en oeuvre dans l'habitat au moment de la rénovation (isolation, chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, régulation, ventilation, éclairage). L'objectif est de renforcer la performance énergétique des constructions existantes.

Pour en savoir plus :

3 bonnes raisons de choisir les énergies renouvelables

- C’est une solution fiable
Qu’il s’agisse de chauffage et d’eau chaude solaires, de chauffage au bois, de solaire photovoltaïque, de pompes à chaleur, les équipements actuels sont performants et fiables.

- C’est une solution économique
Autonomes et inépuisables, les énergies renouvelables ne subissent pas les fluctuations de prix comme le fuel ou le gaz. Bien dimensionnées et bien installées, elle sont rentabilisées à court et moyen terme.

- C’est une solution écologique
Recourir à l’énergie naturelle fournie par le soleil, le sol ou nos forêts, c’est consommer une énergie « propre » qui limite notre contribution à l’effet de serre.

autres sites